Sélectionner une page

Préparer l’arrivée de bébé : la liste avant et après la naissance

photo préparation bébé

L’essentiel pour être prêt à accueillir bébé

 

Avant que bébé arrive, l’idéal est d’anticiper les achats et équipement de puériculture. Pour les parents, il est souvent difficile d’y voir clair dans la masse d’objets soient disant nécessaires. Voici ce qui est pour moi indispensable pour être bien équipé pour bébé.

Vous trouverez aussi quelques objets que j’ai trouvés totalement inutiles.

 

Voici donc quelques ressources pour préparer l’arrivée de bébé. Ne soyez pas effrayé par cette longue liste… ;-).

 

Etre bien informé rime souvent avec « savoir se simplifier la vie avec bébé ».

Voici trois livres que j’ai trouvé très aidants pour avoir les idées plus claires pendant la grossesse et après.

Un livre pour suivre la grossesse

J’ai lu pas mal de livres sur la grossesse : des gros, des petits. Finalement, si je dois qu’en retenir qu’un ce serait le Guide Marabout de la femme enceinte.

Il est clair et concis. C’est celui qui m’a le plus été utile.

 

Deux livres quand bébé sera là, pour les mamans (et les pères)

Des conseils dès la naissance

 

 

Il y a d’abord le livre d’Anne BACUS qui est bien conçu : Votre bébé de 1 jour à 1 an: Sa première année, semaine après semaine. C’est celui que j’ai préféré. Il ne perd pas le lecteur dans des détails et donne de bonnes pistes pour les premières semaines avec bébé.

 

 

 

 

photo allaitement

L’allaitement facile

Puis sur l’allaitement, c’est le livre de Mélanie Schmidt-Ulmann que j’ai trouvé bien fait: 100 Réflexes allaitement. De mémoire, il laisse la liberté de choix aux femmes tout en donnant de bonnes astuces pour réussir son allaitement. C’est ce que je recherchais : une information la plus complète possible pour avoir l’éclairage le plus abouti et faire mon choix en toute connaissance de cause.

 

Ces trois livres se trouvent facilement dans les bibliothèques.

 

Faire une liste de naissance ou pas ?

Personnellement, je n’en avais pas fait. En revanche, quand on me posait la question :

Que souhaites-tu en cadeau de naissance ?

En fonction de la personne, je disais soit ce que j’aimerai :

  • la gamme, en laissant le choix
  • soit le modèle exact de ce que je voulais avec les personnes proches.

 

Ça évite d’avoir des doublons. Ça permet d’avoir des modèles voulus. Surtout, ça nous a évité d’être envahis de doudous, car tout le monde achète des doudous en cadeaux de naissance. Or bébé n’en choisira qu’un.

Autre possibilité : proposer à ceux qui le souhaite de constituer une cagnotte, plutôt que d’opter pour la liste de naissance. Il y a des sites bien faits qui proposent une sorte de tirelire.  Vous  pourrez ainsi, acheter ce que vous voulez, quand vous voulez, où vous voulez. Pour être totalement libres de vos choix, mieux vaut éviter les sites qui obligent leurs clients à acheter des produits sur des sites partenaires. Ce procédé est rarement au bénéfice des clients.

 

Quelques pistes pour bien choisir la poussette

Le budget est très variable en fonction des modèles. Il faut compter environ 500 € à 1000 €.

 

photo poussette bébé

La poussette XLR de Mac Laren

Avant de choisir la poussette, il faut quantifier vos contraintes :

  • Devra-t-elle rentrer dans un ascenseur ? => Vérifiez les dimensions de l’ascenseur pour acheter une poussette compatible
  • Dans le coffre d’une voiture ? => idem
  • Pensez-vous prendre le métro avec ? Le bus ?L’avion ? => Elle devra être légère et peu encombrante
  • Doit-elle être tout terrain ? => Les roues devront être solides.

 

Autre astuce : faire attention aux marques de poussettes que l’on voit dans la rue. Vous pouvez aussi interroger les mères (ce sont souvent les mères) pour avoir directement leur avis.

Si vous allez dans une crèche (notamment lors de la demande de place), jetez un œil au parking à poussettes et observez celles qui sont le plus représentées.

 

Personnellement, j’ai acheté le modèle de Mac Laren XLR, car il allait de la naissance à la marche. Cette poussette a bien répondu à mes attentes. Mais c’était avant de connaitre la super poussette yoyo de babyzen. Elle est hyper pratique, maniable, légère. À mon sens, aujourd’hui, la yoyo est la meilleure des poussettes… c’est un avis très personnel mais qui est largement partagé.

Je crois qu’elle est adaptée dès la naissance de bébé en s’équipant d’une nacelle.

 

Si vous voulez en savoir plus, voici un article pour bien choisir sa poussette.

 

A mon avis, si un bon transat pliable est indispensable dès la naissance…

                                                                                                                                                                          …la balancelle est à jeter à la poubelle

Pour un transat de qualité, le budget est d’environ 100 €

 

 

Photo meilleur transat bébé

Le meilleur transat pliable

Un transat est, pour moi, indispensable pour bébé.

Il y en a de toutes sortes. Nous avons eu le Mac Laren qui « vibrait ». C’était censé plaire à bébé, mais ce n’était pas du tout le cas chez nous.

 

En suivant les recommandations de nos amis, nous avons acquis, le transat de Babybjorn dans lequel bébé peut se balancer tout seul très tranquillement.

 

Pour moi, même s’il ne paye pas de mine, c’est le meilleur transat pour bébé. Il est stable, léger, pliable, réellement extra-plat et les balancements s’adaptent mécaniquement aux mouvements de votre enfant. La housse est lavable en machine. Le top !

 

En revanche, la balancelle que vous voyez souvent mise en avant, dans les magasins de puériculture est totalement inutile. Votre enfant se balancera tout seul dans son transat et en sera très content. Ça vous fera un gadget en moins.

 

Le porte-bébé physiologique / l’écharpe, un duo pratique pour se promener

Les deux sont souvent opposés. Pour moi, l’usage est complémentaire.

Porte bebe Babybjorn

Le porte-bébé est pratique car rapide à mettre en place.

Avec l’écharpe, l’installation est un peu plus fastidieuse, mais le confort est supérieur.

 

Concernant le porte-bébé, nous avons eu :

 

1-Le baby-bjorn avec renfort dans le dos : pratique de 0 à 6 mois, après les tensions dans le dos sont trop fortes pour vraiment porter bébé. Il y en a plein d’occasions. Si c’était à refaire, je n’achèterai pas ce porte-bébé et opterais directement pour un modèle physiologique.

 

2-Le Manduca : Très pratique, très léger, le poids de l’enfant est bien réparti pour limiter les tensions dorsales. Avec ce porte-bébé, il est possible de porter bébé sur le ventre quand il est tout petit et dans le dos quand il grandit.

Le gros concurrent du Manduca au niveau des porte-bébés ergonomiques est Ergobaby. Ils ont tous les deux leurs fans.

 

3- Nous avions acheté un porte-bébé « randonnée » : Au final, nous ne l’avons utilisé qu’une seule fois : il est beaucoup trop lourd. Achat totalement inutile pour nous.

 

Le prix pour les porte-bébés est d’environ 100 €. Vous pourrez en trouver en bon état d’occasion.

 

Au niveau des écharpes de portages, nous avions une Jeportemonbebe (JPMBB) en version longue. Elle était très bien. Il faut prendre le coup de main pour faire le nœud et s’entrainer un peu. Il y a plein de vidéo qui expliquent comment faire sur le net. L’achat du DVD « en plus » est inutile.

 

Le lit bébé évolutif

Comme beaucoup, nous avons acheté le lit chez Ikéa, le modèle le plus « complet » donc le plus cher (vers 200 €).

Au final, j’aurais dû opter pour des modèles « écolos » avec peintures non toxiques et livraison gratuite qui sont dans les mêmes prix (par exemple sur greenweez, il peut y avoir d’autres sites). Parfois l’enseigne suédoise n’est pas la plus profitable.

 

Deux critères sont importants pour acheter le lit bébé évolutif (outre le respect des normes NF) sont :

 

1 –  Les différentes hauteurs du sommier pour éviter de se casser le dos,

2 –  La possibilité de retirer des barreaux. Ça évitera à bébé de faire de l’escalade pour sortir de son lit tout seul (et oui, ça arrive vite…) et de casser le dos des parents (encore une fois) quand bébé saura marcher. Il pourra, ainsi, sortir de son lit tout seul.

 

Pour tout achat de meubles, il faut beaucoup aérer la pièce où ils sont en raison des substances toxiques volatiles qui se trouvent dans les colles et solvants utilisés lors de la fabrication.

Les mères qui allaitent souhaitent parfois avoir un lit « cododo » qui se place juste à côté du lit des parents.

 

Une bonne chaise haute à partir des 3/6 mois de l’enfant

Le prix des chaises hautes vont de 100 € à 250 €. Vous pouvez en trouver plein d’occasion (attention au transport, elles sont lourdes).

 

 

A la naissance, pas besoin de chaise haute.

En revanche, quand votre bébé tiendra assis, la chaise haute devient indispensable.

Ce qui est important, c’est avant tout la sécurité. La chaise haute doit être d’une stabilité irréprochable. Avant d’acheter, faite le test en exerçant une pression, notamment sur l’arrière de la chaise.

 

Pouvoir régler la hauteur du siège et du repose-pied est très appréciable, tout comme avoir une tablette amovible.

 

Deux modèles sont très bien :

  • La Polly Progres de Chicco qui est très polyvalente,
  • La Siesta de Peg Perego.

 

 

Si vous achetez d’occasion, vérifiez bien l’état de fonctionnement du harnais. C’est un indispensable à la sécurité de votre bébé. Assurez-vous également que le modèle n’a pas fait l’objet d’un rappel du constructeur.

 

Faire le tri entre les accessoires bien utiles pour bébé et les inutiles

Langes pour toutes les occasions

Compter environ 15 € pour le lot de 6 langes.

 

Les langes sont des carrés de coton fin que je mettais absolument partout : en tête de lit, sur le transat, pour faire le rot, etc.

Du coup, les bébés les choisissent souvent pour doudou.

 

L’avantage, c’est qu’ils se lavent à 90°(pour les modèles blanc, de loin les plus pratiques) ce qui est bien pratique car ils sont à changer aussi souvent que nécessaire notamment en cas de régurgitation. C’est plus simple de changer le lange que l’ensemble du lit par exemple…

Quand bébé sera grand, vous pourrez recycler les langes pour en faire de grandes serviettes.

Couverture d’emmaillotage

Le prix d’une couverture d’emmaillotage est d’environ 20 €.

Le renouveau de la couverture d’emmaillotage

C’est la couverture qui fait que l’enfant ressemble à une chrysalide. J’avais celle de Red Castle. Elle n’a pas servi longtemps, mais a été bien utile. Il y en a plein d’occasions sur le net.

Elle est censée calmer bébé en l’enserrant ce qui lui rappel sa « condition » dans le ventre de sa mère.

Certaines mamans emmaillotent leur enfant avec un lange et se passent très bien de couverture.

 

 

 

Baignoire / Transat de bain

Nous avions un transat de bain de Béaba que nous mettions directement dans notre baignoire. Ça suffisait, mais il faut bien reconnaître que le dos souffre un peu.

 

Transat bain bébé

L’avantage du modèle en tissu par rapport au modèle en plastique, c’est que c’est plus agréable pour bébé (pas de contact avec le plastique). Il y a plein de transats de bain d’occasion sur le net.

 

Autre méthode : j’avais une copine qui n’avait ni transat, ni baignoire et qui s’en passait parfaitement bien. Elle passait un bras sous les épaules de bébé pour le maintenir dans la baignoire et apparemment ça lui convenait.

 

Au niveau de la toilette, un accessoire, pour moi, totalement inutile est le siège de bain (à partir de 6 mois).

 

Choisir les biberons et le chauffe-biberon

Nous avions tout une gamme de biberons Avent, sur lesquels nous mettions des tétines Dodie (plus souples et plus ergonomiques). Les deux étaient compatibles, nous avons eu de la chance.

 

Nous avons eu le chauffe-biberon Avent que je trouvais trop compliqué. Certains modèles comme le Remond sont plus simples et beaucoup plus pratiques au quotidien.

 

Pour éviter de chauffer le plastique, je faisais chauffer le lait dans un biberon en verre cassable, puis je versais le lait dans le biberon Avent.

Bref, je n’ai pas choisi la solution la plus simple.

 

Je lavais l’ensemble au lave-vaisselle à part des « tournées » du reste de la famille jusqu’à 6/9mois.

Je n’ai jamais utilisé de stérilisateur.

 

Les vêtements à partir de la naissance

De 0 à 6 mois, vous trouverez plein de lots de vêtements d’occasion, car la première année les enfants grandissent vraiment vite et utilisent peu leurs vêtements. Que ce soit neuf ou d’occasion, il faut vérifier le bon état de marche des fermetures éclair et des boutons-pressions. Il y a souvent de mauvaises surprises.

 

Personnellement, je ne voulais pas m’embêter et j’ai habillé mes enfants de 0 à 1 an en body / pyjamas. Les pulls et pantalons sont venus bien après.

Turbulettes / gigoteuse

Accessoires indispensables pour la nuit. Les couvertures ne sont plus conseillées.

Certaines turbulettes sont évolutives et bien pratiques. Elles sont plus chères à l’achat mais sont utilisées plus longtemps. À mon sens, il faut éviter celles avec des petits liens. C’est joli, mais ça complique la vie.

Comme pour les couettes des adultes, il y a des turbulettes pour l’hiver, d’autres plus légères. Quand il fera très chaud, bébé fera ses nuits en body, voire en couche.

Body

Le body est le sous-vêtement de bébé.

Il y en a de deux sortes : ouverture devant ou seulement entre les jambes.

Pour moi, de 0 à 9 mois, il vaut mieux les ouvertures devant.

Ça évite d’enfiler le body par la tête de bébé… ce qu’il n’aime pas.

A partir de 9 mois, quand bébés bougent beaucoup, ceux qu’on enfile par la tête devienne plus pratiques.

Pyjama pour bébé

Pareil que pour les body, il y a deux modèles : ouverture devant ou derrière. Je préférais l’ouverture devant la première année. Ça évitait de manipuler bébé en préparant les vêtements sur la table à langer avant de changer bébé.

 

Les couches et les lingettes bébé

Si les couches lavables vous intéressent, j’ai testé la Bumgenius qui est un très bon modèle, malheureusement fabriqué aux Etats unis. Les couches de cette marque sont performantes et solides. Un des leaders français est P’tit dessous avec lequel j’ai moins accroché.

Couches lavables

Pour les couches jetables, les magazines de consommateurs (Que choisir / 60 millions de consommateurs) proposent souvent des comparatifs.

Celles de chez Lidl s’en sortent toujours très bien au niveau « performance » un peu moins au niveau de la présence de résidus toxiques (comme beaucoup de « grands » concurrents d’ailleurs). Le paquet de 56 couches Lidl coute moins de 8€.

 

Au niveau des couches jetables écologiques, la marque Love & Green est performante et composition. Comptez environ 14 € le paquet de 36 couches.

 

Je n’ai jamais utilisé de lingettes jetables. Elles sont pleines de conservateurs et perturbateurs endocriniens. Pour moi, elles sont totalement inutiles.

 

Des carrés de coton ou des lingettes lavables, de l’eau savonneuse ou du liniment étaient amplement suffisants.

 

Alimentation de bébé : lait maternel et baby cook

Jusqu’à 1 an, il est recommandé de donner du lait maternel ou « spécial bébé » (1er âge, 2ème âge). Je n’ai jamais compris l’engouement pour le lait de croissance. A priori, une alimentation équilibrée doit couvrir tous les besoins d’un jeune enfant.

 

Au moment de la diversification alimentaire (vers 6 mois), j’ai un peu utilisé le babycook. C’est pratique pour faire de petite quantité, mais on peut très bien s’en sortir avec une bonne vieille cocotte-minute et un mixeur.

 

En plus, le baby-cook ne tient vraiment pas bien dans le temps.

 

Pour les petits pots bébé, les seuls que j’aimais étaient ceux de la marque Good goût. Les autres ont vraiment une odeur terriblement désagréable. Et si je ne peux pas les manger, je ne vais pas les donner à mon enfant.

 

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf + 9 =