Sélectionner une page

Comment être fort en orthographe ?

Comment faire pour avoir une bonne orthographe ?

Pour vos enfants ou petits-enfants, certaines astuces permettent de devenir particulièrement fort en orthographe, et surtout de le rester. Que vous soyez né en France ou pas, savoir écrire correctement la langue française est un atout majeur. Votre lecteur francophone aura bien du mal à comprendre un texte contenant de multiples fautes de grammaire ou d’orthographe. Écrire sans fautes n’est pas impossible, quel que soit votre niveau de français.

Comment vous  y prendre ?

Aujourd’hui les outils de correction en ligne sont facilement accessibles. Cependant, pour vraiment progresser en orthographe, il faut apprendre et maîtriser plusieurs règles, dont la grammaire, la conjugaison des verbes et la structure des phrases. Une fois celles-ci assimilées, vous les  appliquerez de façon quasi automatique. Pour vous aider, mes livres sur l’orthographe illustrée vous seront particulièrement utiles.  

Avoir de bonnes bases en orthographe

Les bases renvoient aux règles de la langue française, comme la distinction des homophones (les mots qui ont la même prononciation). Cela concerne aussi l’utilisation des accents (aigu, grave, circonflexe), la construction de phrase, la conjugaison des verbes.

Comment avoir de bonnes bases en orthographe ?

Pour progresser efficacement, mes livres vous aideront.

orthographe-Ce2-volumeI

 Utilisant les apports des neurosciences et les dernières découvertes sur les techniques d’apprentissages, mes livres permettent d’apprendre l’orthographe en s’amusant.

Je les ai élaborés pour aider un de mes enfants qui présentait une dyslexie. Cela a merveilleusement fonctionné.

Ainsi, ce qui a aidé mon fils peut aussi aider d’autres enfants et adultes qui veulent devenir forts en orthographe.

Mes livres sont classés par niveau de classe de l’école primaire. Bien-sûr, ils peuvent être utilisés par toutes les personnes qui souhaitent progresser rapidement en orthographe : petits et grands.

Comment faire pour aimer lire et écrire ?

Comme mentionné précédemment, lire, et écrire, le plus souvent possible permet d’aiguiser le savoir. Pour éveiller en permanence l’intérêt de l’élève, les textes à lire ou écrire en dictée sont souvent des récits captivants.

Jules Verne, La Comtesse de Ségur, Mark Twain : choisissez des livres contenant ce type de texte pour les exercices de vos enfants, et amusez-vous autant qu’eux. Ces ouvrages seront adaptés à leur niveau. Des lectures agréables développent l’imaginaire et donnent envie d’apprendre davantage.

Aiguiser ses connaissances

Il s’agit ici de mémoriser l’orthographe et les pièges de la langue française. Par exemple, le mot augure est-il masculin ou féminin ? Comment s’écrit l’expression « au temps pour moi » ? Doit-on dire « excusez-moi » ou « je m’excuse ? ». Et que dire des lettres muettes, des liaisons, etc. Ici encore, l’établissement de fiches, avec de bons exemples, et la pratique d’exercices seront les clés pour apprendre efficacement.

Exemple bref des lettres qui ne se prononcent pas

La langue française comporte des mots contenant des lettres muettes : elles ne se prononcent pas. Ces lettres peuvent se trouver au début, au milieu ou à la fin du mot. Dans « sept » par exemple, la lettre « p » est muette ; dans le mot « vingt », les lettres « g » et « t » ne se prononcent pas. S’il existe des astuces pour retrouver l’orthographe de certains mots avec des lettres muettes, il est préférable de les apprendre par cœur, au fil des lectures. Ainsi vous devez retenir l’orthographe de « rhume », « silhouette », « haricot », « amie », « gros », « petit », « loup », « hibou », etc.

Les fautes de syntaxe à éviter

Les fautes de syntaxe courantes renvoient aux constructions erronées de phrase. Cela concerne aussi l’oubli d’un mot ou l’utilisation inappropriée d’adverbe, de pronom relatif. La phrase basique comporte un sujet, un verbe et un complément.

Par exemple : la phrase « Le fromage mangé par le chat dont il a vu à la table » est incorrecte. L’idée principale concerne le fromage que le chat a mangé. Choisir le chat comme sujet principal serait déjà plus simple et confortable à lire. La correction de la phrase donnerait: « Le chat a mangé le fromage qu’il a vu sur la table ».

Acquérir de bons réflexes

Les bons réflexes consistent à noter les nouveaux mots, rencontrés au gré des lectures. S’agissant de vos écrits, vérifiez-les systématiquement, en relisant méticuleusement chaque phrase, en contrôlant soigneusement chaque mot. Au fil du temps et de vos exercices, vous gagnerez une excellente orthographe. Créez vos propres fiches mnémotechniques, qui vous fournissent des astuces personnalisées pour retenir l’orthographe des mots difficiles.

Crédits photo : Saydung89 / Pixabay

Poursuivez votre découverte avec les autres articles de LaetitiaLorniac.com :
Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf + quinze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique
      Calculer les frais de port
      Appliquer la réduction