Sélectionner une page

Comment apprendre l’orthographe à un enfant ?

Comment apprendre l’orthographe à un enfant ?

L’orthographe est souvent le cauchemar des enfants à l’école. Pour certains écoliers – et leurs parents – rendre des dictées pleines de fautes fait partie de la fatalité.

Or, il est parfaitement possible de transmettre aux enfants des bases solides en orthographe, quel que soit leur niveau initial en langue écrite.

Aujourd’hui, cette transmission se fait en famille. Autrement dit, le plus souvent, ce sont les parents qui se chargent de cet apprentissage.

 

 

En effet, l’école moderne, malgré les évaluations et les dictées fréquentes, ne permet plus d’acquérir les connaissances pour maîtriser les subtilités du langage écrit. Cela n’a pas toujours été le cas, mais la manière d’enseigner le français a changé.

Là également, ce n’est pas une fatalité. Cette transmission peut se faire par l’investissement des parents et un peu de travail de la part des enfants.

Avec des conseils ciblés et de bons outils, bien vite, vos enfants deviendront les rois de l’orthographe en classe.

L’écriture et l’orthographe s’apprennent dès les débuts de la lecture

Tout d’abord, il faut savoir que l’orthographe s’acquiert dès l’apprentissage de la lecture, à condition d’utiliser une méthode pertinente.

Toutes les méthodes utilisant des « mots outils » sont à bannir. Les mots outils sont des mots que l’enfant doit apprendre en les « photographiant ». Or, cette forme d’apprentissage favorise les confusions. Elle ne permet pas – non plus – de comprendre la logique des mots et leur manière de se former.

En utilisant une véritable méthode syllabique pour apprendre à lire, les enfants intégreront les bases orthographiques sans même s’en apercevoir.

Dans un texte, favoriser l’observation des lettres dans les mots

Pour continuer dans cette maîtrise de l’orthographe, les parents peuvent attirer l’attention de l’enfant sur les lettres d’un mot.

Cette technique est au cœur de la méthode visuosémantique. C’est une méthode qui rend les cours d’orthographe ludiques. Elle est particulièrement efficace chez les enfants « dys ». De plus, elle permet de stimuler la mémoire autrement et de déjouer les difficultés de la langue française à l’écrit.

Concrètement, c’est pour aider mon fils en orthographe que j’ai appliqué cette technique en réalisant des fiches de mot illustré. Pour faciliter la vie des familles, je les ai organisées en programme.

Vous les retrouverez dans mon livre : 10 semaines pour ne plus faire de faute en Ce2.

En famille, jouer avec les mots permet de progresser en s’amusant

L’orthographe ne s’apprend pas qu’avec des livres, des exercices de français, des dictées ou de l’étude des textes.

Cette matière s’intègre aussi en faisant des activités et par la manipulation des mots.

Ce qui peut donner une base pour plusieurs jeux et activités autour de l’écriture.

À titre d’exemple, chercher les familles de mots à partir d’un radical est un jeu intéressant. Concrètement, quand un enfant sait écrire le mot « lait », il sait donc écrire :

  • laiterie,
  • laitier,
  • laitage,
  • allaiter,
  •  etc.

Dans le même esprit, faire des exercices autour du genre des mots pour trouver leur féminin, permet de connaître la lettre muette du nom masculin : chatte / chat. L’apprentissage de cet exercice permet d’éviter beaucoup de fautes.

Les jeux de société comme le Scraable sont aussi de bons supports pour savoir comment aider son enfant à améliorer ses fautes d’orthographe en s’amusant.

Dès l’école primaire, un enfant peut apprendre les secrets de l’orthographe

Un des fondements de la maîtrise du langage écrit réside dans les connaissances et la bonne application des règles orthographiques.

Ces grands principes sont méconnus. Cependant, ils étaient appris à l’école avant les grandes réformes du courant pédagogiste qui a œuvré à partir des années 1970.

C’est pour aider mon fils à progresser en orthographe que j’ai repris ces règles en les modernisant avec des astuces mnémotechniques et en les illustrant. Cela a permis de rendre le livre attractif pour les enfants.

À titre d’exemple, avec mon ouvrage, votre enfant saura :

  • que tous les mots qui commencent par « EF » doublent le « F » sauf une exception,
  • que tous les mots qui contiennent le son « GI » ne prennent jamais de « J ».

Ces règles sont des bases solides qui permettent à des élèves en difficulté à améliorer leur orthographe et leur niveau en expression écrite.

 

Crédit photo : Image by Standsome from Pixabay

Poursuivez votre découverte avec les autres articles de LaetitiaLorniac.com :
Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept + 13 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.