Sélectionner une page

Comment apprendre l’orthographe en s’amusant ?

Apprendre en s’amusant

Dans les cours d’enseignement du français, la maîtrise de l’orthographe est considérée comme austère et pleine de difficultés.

Comme beaucoup d’élèves ou de parents, vous vous demandez peut-être :

Mais comment peut-on apprendre la langue française en s’amusant ?

Il n’y a pas besoin de la dernière application à la mode. Comme vous allez le constater, faire des exercices, s’amuser avec pour objectif de maîtriser le langage écrit de mieux en mieux est possible.

Découvrez les pistes pour devenir des rois de l’orthographe que je vous propose dans cet article.

Tout d’abord augmenter le stock de mots à savoir écrire sans faute

À l’école primaire, chaque semaine, les enfants ont une liste de mots apprendre. Ils doivent savoir les écrire parfaitement avant l’évaluation hebdomadaire.

Or, chez certains enfants, les devoirs pour retenir l’orthographe sont un calvaire.

Cette situation n’est pas une fatalité. Les dernières avancées des neurosciences ont élaboré une solution révolutionnaire.

En effet, cette branche de la médecine étudie le cerveau. Elle analyse son fonctionnement. En s’appuyant sur des études publiées, une nouvelle méthode pour apprendre l’orthographe a été créée : la visuosémantique.

Par cette méthode, un lien est tissé entre le sens d’un mot, son orthographe et une illustration.

Cette nouvelle manière d’apprendre rend l’orthographe plus attractive pour les enfants. Ils sont particulièrement sensibles à l’attrait des images. De plus, cette forme d’apprentissage est très efficace avec les enfants dyslexiques.

C’est justement pour aider un de mes fils à apprendre de manière ludique que j’ai créé des fiches de mot-illustré.

orthographe-Ce2-volumeI

Mon livre : une méthode ludique pour progresser en orthographe et en français

En classe de Ce2, chaque semaine, sa maîtresse lui donnait une liste de mots à savoir écrire.

À chaque « livraison » de mots, je transformais cette liste en fiches. Petit à petit, je les ai améliorées et professionnalisées. C’est ainsi que j’ai développé ma méthode dans mon livre : Mon orthographe illustrée en Ce2, 10 semaines pour ne plus faire de fautes.

Dans mon livre, l’enfant doit apprendre deux fiches de mots-illustrés par jour. Des questions sont proposées pour guider l’attention de l’enfant et stimuler sa mémoire.

À la fin de la semaine, des phrases avec les mots étudiés sont proposées sous forme de dictée.

Un exemple pour comprendre cette nouvelle forme d’apprentissage

C’est une méthode clef en main qui facilite la vie des parents et fait progresser les enfants. Pour une bonne compréhension de cette logique, rien de mieux que de prendre un exemple. 

Ainsi, savoir orthographier correctement le mot « bizarre » pose problème à de nombreux enfants.

Voici la fiche, extraite de mon livre, pour y parvenir simplement.

Observation

Tout d’abord, l’enfant doit lire le mot et la phrase qui l’accompagne. Ensuite, il observe le mot et l’illustration de la fiche.

Restitution

Quand il pense pouvoir garder en mémoire ce mot, un adulte reprend le livre et lui pose les questions de la fiche.

Révision

En cas d’approximation ou d’erreur dans les réponses, l’enfant reprend l’observation du mot illustré.

À la fin de la semaine, il devra s’exercer à l’écrit avec la dictée suivante.

Ensuite, connaître les règles orthographiques

Il fut un temps où les écoliers apprenaient la manière dont se formaient les mots. C’était l’école de nos grands-parents.

C’est pourquoi, avec le niveau certificat d’études, leur orthographe était impeccable. Le niveau de français était excellent. L’enseignement de l’époque se concentrait sur les savoirs fondamentaux.

Aujourd’hui, mis à part certains maigres vestiges, l’orthographe ne s’apprend plus de manière structurée. Les connaissances sont plus fragiles. Chez certains enfants, notamment ceux ayant une dyslexie, l’ordre des lettres est toujours flou. Les fautes sont nombreuses.

Voulant aider mon fils à progresser en orthographe, j’ai écrit un livre attractif dans lequel chaque règle d’orthographe et ses exceptions sont détaillées. Pour faciliter leur bonne mémorisation, un dessin illustre chaque règle. Cela permet de stimuler les différents types de mémoire et contourner les difficultés de la langue française.

Mon livre s’appelle : Les secrets de l’orthographe dévoilés.

 image – livre

Enfin, jouer avec les mots

Une fois que l’enfant a des repères clairs concernant la manière dont s’écrivent les mots dans la langue française, il est fortement recommandé de jouer à faire des familles de mots.

En reprenant l’exemple du mot « bizarre ».

Il est la racine des mots de la même famille :

Bizarre

Bizarrement

Bizarrerie

Grâce à cet exercice, l’enfant s’aperçoit qu’il sait écrire beaucoup plus de mots que ceux qu’il a appris.

Il progresse, réalise des progrès, augmente son niveau et reprend confiance en lui. C’est un jeu gagnant/gagnant.

Poursuivez votre découverte avec les autres articles de LaetitiaLorniac.com :
Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 + 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique
      Calculer les frais de port
      Appliquer la réduction