Sélectionner une page

Collège : Comment améliorer son français en 6ème ?

Au moment de son entrée au collège, lors de l’entrée en sixième, l’élève rencontre plusieurs changements. Il aura plusieurs enseignants, avec un professeur par matière, au lieu d’un unique seul instituteur. La 6ème est également la classe où les élèves acquièrent des responsabilités plus spécifiques. Chaque élève est tenu de choisir explicitement une langue vivante (LV1), en plus de la langue française, sa langue maternelle.

En termes de niveau, l’élève de 6ème aborde le cycle 3, les deux précédents ayant été acquis en primaire. Conscients des défis qui attendent les nouveaux venus au collège, les enseignants mettent d’importantes sources de documentation à leur disposition.

Un encadrement supplémentaire c’est-à-dire des ressources d’accompagnement en français peut également être recommandé aux élèves en difficulté. Livres, sites internet interactifs ou applications en ligne fournissent des supports utiles pour améliorer son français en dehors des cours. En tant que parents/grands-parents, vous souhaiteriez sûrement apporter votre aide à vos enfants à l’écrit comme à l’oral. 

Comment faire pour les orienter vers un français meilleur en 6ème ?

Ci-après, quelques pistes qui pourraient vous aider.

L’adaptation au collège

Être attentif aux particularités du cycle de la 6ème et s’y adapter

Pour accompagner les nouveaux venus en classe de 6ème, chaque collège a son CDI (centre de documentation et information). Un professeur documentaliste encadre les élèves durant les recherches personnelles ou les devoirs qu’ils doivent effectuer.

Les cours de français hebdomadaires (grammaire et structure de la phrase, conjugaison, orthographe et dictée, vocabulaire, rédaction, étude de la littérature …), s’étalent sur 4 heures 30 minutes, contre 8 heures auparavant. Ce temps perdu ne se rattrape que si un travail personnel vient compenser ce manque. Comme au sport, pour progresser, il faut s’entraîner.

Ce n’est pas simple, car le grand danger est l’éparpillement et la déperdition du temps. Or, il existe des compléments scolaires performants comme nous allons le voir.

·         Comment et pourquoi s’adapter à son lecteur ?

Les mots employés et l’intonation s’ajustent selon l’interlocuteur. Vous vous exprimez différemment avec un enfant de deux ans, un commerçant ou un notaire. Le type de langage s’adapte en fonction de votre interlocuteur : utilisez-vous le français courant, familier, ou soutenu, académique ?

Concrètement, une lettre de motivation sera formulée suivant des règles inapplicables à la rédaction d’une correspondance destinée à sa famille.

·        Connaître la place du français au collège et ses ressources

En français, le programme scolaire officiel de 6ème aborde les thèmes de l’histoire de la langue, de la culture et de la littérature. Vos enfants vous transmettront les ouvrages de référence remis par le collège, tant pour leurs cours que leurs révisions personnelles. De votre côté, n’hésitez pas à dialoguer avec les enseignants, en l’occurrence avec le professeur de français. Avoir son avis sur le niveau de vos enfants est capital pour accompagner leur progression. S’il n’y a pas lacune manifeste, vous pouvez suivre le rythme des cours du collège et les approfondir. Proposez à vos enfants de revoir ensemble des leçons (grammaire, syntaxe, conjugaison des verbes) ou de pratiquer des dictées, pour l’orthographe.

·         Enrichir son vocabulaire et la qualité de la production écrite scolaire

Un des meilleurs moyens de progresser en français est… de se mettre à lire.

Chez les personnes qui n’aiment pas lire, cela n’est pas simple.

Cependant, il peut y avoir – tout de même – une manière de contourner cet obstacle à l’apprentissage.

Ainsi, voici une méthode simple pour améliorer l’écriture du français :

  • si vous demandez à votre enfant de lire un chapitre du livre de Jules Verne Voyage au centre de la Terre dont le texte est accessible à un élève de sixième ;
  • puis de répondre à l’écrit à des questions que vous aurez préalablement rédigées (ou dont vous pourrez vous procurer la liste),
  • Une fois l’exercice fait, il vous suffira de vérifier la bonne compréhension du texte, l’exactitude des réponses et de corriger leur rédaction,
  • enfin, pour accompagner votre enfant, vous pourrez lire à voix haute, le chapitre du livre suivant.

Cette méthode à l’avantage de mettre en œuvre un accompagnement dynamique. Elle permettra, à votre enfant,  de se sentir soutenu dans son avancée scolaire.

• Savoir comment combler les lacunes de l’expression écrite en français

Parfois, le collège et les cours de la classe de sixième révèlent des lacunes importantes en français au niveau de l’expression écrite (les fautes sont nombreuses).

Là également, il faut prendre les choses de manière posée.

Votre enfant peut faire des progrès très rapidement, à condition d’utiliser une bonne méthode.

Mon orthographe illustrée du Ce2

orthographe-Ce2-volumeI

Dans ce cadre, utiliser les atouts de la méthode visuosémantique peut-être particulièrement pertinent. Cette technique permet d’apprendre en s’amusant et de stimuler les mécanismes de mémorisation.

Parmi les exercices de cette méthode, il y a les mots illustrés. Cela consiste à créer des liens entre un mot, son orthographe et une illustration.

J’ai créé plusieurs livres de mots illustrés pour améliorer faire des progrès en orthographe rapidement. Le vocabulaire de chaque livre correspond aux mots à savoir écrire à la fin d’une classe d’âge de l’école primaire. Ils peuvent très bien être utilisés par des collégiens ou des adultes, comme compléments, pour améliorer le niveau de français à l’écrit.

·         Enrichir son vocabulaire et son français en consacrant du temps à la lecture

Lire aiguise votre style de rédaction et vous permet d’apprendre autrement le français (syntaxe, grammaire et orthographe)

Articles de presse, romans, manuels scolaires, cours de français, etc. Tous sont utiles. Pour encadrer des plus jeunes, vous avez des livres dédiés, classés par niveau ou par âge. Selon moi, les classiques de la littérature sont les plus utiles. Le temps a fait le tri entre le bon grain et l’ivraie. Tom Sawyer, Le Roman du Renart, Les métamorphoses d’Ovide sont autant de merveilles passionnantes à redécouvrir à tous les âges.

Avec des lectures choisies et la prise de notes des expressions-clés, de phrases pertinentes ou de citations, améliorer le style d’expression à l’écrit devient plus simple.

Les révisions

Comment s’adapter au rythme de l’étude de la langue et des révisions

Trouver son rythme personnel d’apprentissage permet de progresser régulièrement au collège jusqu’au passage du diplôme du brevet. Cette disposition est indispensable pour renforcer les acquis tout en s’enrichissant de nouvelles connaissances.

 

Révisez à des heures régulières et fixez votre objectif

La régularité implique un cadre d’apprentissage identique, des horaires fixes. Après la classe, une petite pause est indispensable, pour que le cerveau de l’enfant soit à nouveau prêt à étudier. Cela implique aussi d’établir un planning minimal en vue d’atteindre un objectif par séance.

Encourager les progrès

Prodiguez vos encouragements en accord avec la personnalité de votre enfant. Une récompense peut parfois aussi aider à terminer un exercice laborieux : une rédaction ardue, une dictée compliquée par exemple… Vous adapterez votre compliment, ou la récompense, en fonction du tempérament de votre enfant. Les appréciations (notes, commentaires) en provenance du collège vous aideront aussi à ajuster vos efforts.

Recourir avec sagesse aux ouvrages de référence (Bled, Grévisse, etc)

La tentation, avec les ouvrages de référence disponibles, serait de vouloir tout apprendre en une fois. Préférez plutôt fractionner les révisions sur la semaine ou le mois. En avançant petit à petit, vous aidez votre enfant à affermir ses connaissances. Par la même occasion, vous pouvez aussi mieux mesurer les progrès réalisés. Consultez le programme en cours. Faites-lui regarder des films minutieusement choisis pour améliorer l’écoute et la diction tout en enrichissant son vocabulaire. Par exemple, des adaptations de livres lus peuvent rendre la littérature plus vivante.

Enfin, en termes de lecture, gardez toujours à portée de main les ouvrages classiques et ceux destinés à la jeunesse.

 

Credit photo : mohamed_hassan

Poursuivez votre découverte avec les autres articles de LaetitiaLorniac.com :
Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix − quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique
      Calculer les frais de port
      Appliquer la réduction