Sélectionner une page

Compost Bokashi : comment créer un activateur soi-même ?

activateur-bokashi-fabriquer

Recette maison de l’activateur de Bokashi

 

Le principal inconvénient du compost Bokashi est la nécessité d’avoir un activateur de compost ou starter.

Quand on est dans une démarche 0 déchet, devoir racheter régulièrement un élément pour pouvoir valoriser les déchets est légèrement contradictoire.

Or, faire du bokashi pour recycler ses déchets ménagers a beaucoup d’avantages. Grâce à ce compost par fermentation, des sols pauvres pour pouvoir cultiver de la rhubarbe, qui a besoin de sols riches pour se développer.

Ainsi, pour pouvoir concilier, la démarche 0 déchet et compost bokashi, voici une méthode, deux procédés simples, pour faire son activateur de Bokashi soi-même.

 

La première manière d’avoir un activateur de Bokashi « maison »

Si vous avez acheté un composteur Bokashi, il y a souvent un activateur / starter fourni avec.

C’est dans ce starter que sont les micro-organismes nécessaires à la fermentation.

Pour pouvoir produire votre propre activateur, il suffit de mettre en culture ces micro-organismes.

Il va donc falloir créer un terreau sur lequel les micro-organismes vont se développer.

Pour cela, il faut avoir un substrat (qui va être colonisé par les microorganismes), de la nourriture et des micro-organismes.

Ainsi, dans un bocal, il faudra mettre :

1 – du marc de café,

2 – du sucre non raffiné, de la mélasse,

3 – et une cuillérée, une dose de micro-organisme.

Il faudra attendre environ 3 semaines que la mise en culture soit bien enclenchée.

Au fur et à mesure, vous pourrez prélever cette mise en culture. Il faudra aussi remettre du marc de café et de la mélasse ou équivalent.

Si vous n’avez pas de micro-organismes sous la main, comme c’est le cas quand on a fabriquer son seau de bokashi soi-même, il est possible de s’en passer facilement.

 

Comment faire un starter de Bokashi soi-même : une fabrication simple

La seconde méthode reprend largement les éléments de la première méthode, mais se passant de la dose initiale d’activateur. Il faudra simplement la remplacer par des ingrédients lacto-fermentés.

Personnellement, j’ai utilisé un fond de choucroute lactofermentée. J’ai rempli d’eau et fermé hermétiquement.

Après une semaine, j’ai enlevé les morceaux de chou et ai refermé.

J’attends de voir le résultat dans quelques jours.

Par ailleurs, je conseille la recette d’activateur de Bokashi que donne ce blog.

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici quatre autres articles :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.