Sélectionner une page

Comment apprendre l’alphabet à des élèves en difficulté ?

Comment faire mémoriser les lettres de l’alphabet facilement ?

Connaître l’alphabet est le fondement de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

Pour la plupart des enfants, cette étape ne posera aucun problème. Seulement pour d’autres, cet apprentissage va représenter une réelle barrière.

Il est donc essentiel de bien choisir les méthodes et les supports pour faciliter la mémorisation.

L’apprentissage des lettres se fait en plusieurs étapes. Généralement, tout ce processus de mémorisation s’accentue chaque année passée à l’école maternelle pour passer à l’enseignement du français en primaire.

 

La découverte des lettres en général est très progressive et permet à l’enfant de s’y habituer. Il faut pour cela le laisser découvrir par lui-même les lettres et se servir de tout ce qu’il connaît déjà.

Une fois la première approche terminée, il est temps de passer aux exercices oraux et à l’écriture. Chaque enfant développera son approche à son propre rythme avec la méthode proposée.

Des exercices variés tirés de la vie quotidienne à la maison et à l’école

Pour être certain de la bonne mémorisation des lettres, il est essentiel de varier les exercices pour diminuer la difficulté de cette étape.
En maternelle, on peut notamment compter sur plusieurs exercices :

  • Après avoir tracé des lignes de boucles – exercice aux fondements de l’écriture – l’enfant apprendra à écrire les lettres en les traçant consciencieusement. Généralement, l’enseignant les aura préalablement tracées au tableau,
  • Les lignes de la main et l’index, utilisés pour écrire les lettres en relief (lettre majuscule, minuscule et capitale)
  • Les rondes pour apprendre à connaître les lettres (au moins une par lettre),
  • La graduation et le compas pour apprendre à se repérer,
  • Les nombres et les figures géométriques (cercle, carré, triangle) pour apprendre à identifier les chiffres.

En classe, il est possible de faire des exercices pour créer une correspondance entre le son de la lettre et l’initiale d’un mot qui la contient. Par exemple :

  • Tracer une lettre de « a » et de coller une image d’un « ananas »,
  • Écrire une ligne de « b » et mettre à la fin de la ligne une illustration d’un « bonbon »,
  • Pour apprendre la lettre « c », chercher les images avec le son de cette lettre comme « cahier », « cabane », « carotte ».

Apprendre les lettres de l’alphabet en chantant

En cas de difficulté réelle et persistante pour mémoriser les lettres de l’alphabet, il existe une méthode ludique pour dépasser cette barrière.

Elle a été développée, il y a quelques années, par Josiane Jeannot qui a aussi créé une formidable et efficace méthode de lecture La clé des mots et est beaucoup plus attractive que le célèbre Alphabet méthodique de Jean Georges Stuber.

Dans ce CD (ou ces Mp3), il y a une chansonnette pour chaque lettre de l’alphabet. L’enseignant ou les parents peuvent parfaitement utiliser ces supports audio pour faciliter l’apprentissage des enfants.

Les enfants apprennent donc les lettres en fredonnant des chansons qu’ils apprennent à aimer. Il est d’ailleurs, parfaitement possible en classe ou à la maison, d’accompagner une activité autour d’une lettre et de la coupler avec une chansonnette.

Il est possible de demander aux enfants de faire des activités et des jeux autour de ces chansons. Par exemple, en dessinant une illustration adaptée à la lettre de la petite chanson.

Étrangement, ce CD est plus facile à trouver directement sur le site des Éditions Nathan. Il est parfois possible de trouver ce CD à la bibliothèque de l’école ou de la municipalité.

La méthode des alphas pour apprendre les sons des lettres

Si un enfant ne retient pas du tout le nom des lettres, et que les mois avancent sans progrès, peut-être faudra-t-il passer à l’apprentissage des sons des lettres de l’alphabet.

Cette étape est importante pour la lecture.

Par exemple, avec la méthode des alphas, chaque lettre de l’alphabet est représentée par un personnage. Monsieur A, Mademoiselle I, le Perroquet, etc.

Les enfants peuvent faire des jeux et en manipulant les figurines des personnages des alphas.

Une fois que les personnages sont connus et intégrés par les enfants, il est possible de les associer pour créer des syllabes :

  • Le Perroquet rencontre Monsieur A, cela fait PA.

À l’école ou à la maison, ces activités constituent le début de la lecture et du travail autour de la construction des mots.

Pour les enfants, l’avantage de cette méthode, comme celle de Borel-Maisonny ou de la clé des mots, c’est qu’elle permet de solliciter différents modes de fonctionnement du cerveau.

Tous les élèves, même les enfants présentant des troubles comme la dyslexie, peuvent intégrer ces connaissances élémentaires pour la lecture. Avoir une bonne méthode de lecture permet de déchiffrer et d’apprendre à lire des mots, puis des phrases et enfin un texte. Ensuite, elle permet aussi d’acquérir les bases de l’orthographe et de l’écrit.

Pour s’assurer de la bonne compréhension du texte par l’enfant et déceler des difficultés potentielles, il est important de poser des questions simples sur ce qu’il vient de lire.

Poursuivez votre découverte avec les autres articles de LaetitiaLorniac.com :
Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique
      Calculer les frais de port
      Appliquer la réduction